Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
L'autre actualité musicale et cinématographique

[A Suivre] Anna Wise : la sagesse finit toujours par payer !

[A Suivre] Anna Wise : la sagesse finit toujours par payer !

Pour beaucoup, Anna Wise est avant tout l’intrigante chanteuse apparaissant sur les deux derniers albums de Kendrick Lamar.
C’est personnellement un an avant Good Kid, M.A.A.D City que je l’ai découverte. Plus précisément sur des titres des Cunninlynguists issu de l’album Oneirology sur lequel elle dévoilait une voix au charme indiscutable.

Quelques featurings plus tard (avec Ab-Soul par exemple), arrive donc rapidement par la suite sa première collaboration avec Kendrick, pour le morceau Real et son refrain entêtant que j’ai écouté des centaines de fois. Il s’agit d’ailleurs très probablement de la piste que je préfère sur Good Kid, M.A.A.D City, et vu la qualité globale de l’album, ce n’est pas un mince compliment. J’étais dès lors vraiment curieux d’en savoir plus, mais il n’était alors pas évident de trouver beaucoup d’infos à son sujet. Si ce n’est en se référant au nom Sonnymoon qui est généralement accolé à ses apparitions.

Anna Wise fait donc partie du duo Sonnymoon, groupe indépendant new-yorkais, aux sonorités très mixtes voire hybrides. A peu près tous les styles passent sous leur moulinette, et le résultat s’avère loin d’être déplaisant. Je ne saurais que vous conseiller d’écouter leurs productions, toutes disponibles en écoute sur leur Bandcamp. Le groupe a vu sa discographie débuter en 2009 à ma connaissance et a donc déjà pas mal de sorties à son actif. Je me contenterai ici de poster leur clip le plus récent.

Si le travail d’Anna Wise au sein de son groupe est jusqu’ici resté plutôt confidentiel, le dernier album The Courage of Present Times est sorti l’an passé à quelques jours d’intervalle avec l’inévitable mastodonte To Pimp A Butterfly de Kendrick Lamar. Une fois de plus, la chanteuse était de la partie. A deux reprises même cette fois. Une première sur Institutionalized sur lequel on retrouve également Snoop Dogg et Bilal, mais sa présence est surtout remarquée sur These Walls. Une forme de consécration même puisque le titre s’est vu récemment récompensé aux Grammy Awards en tant que « meilleure collaboration rap« .

C’est vraisemblablement le moment choisi par Anna Wise pour tenter véritablement une carrière en solo puisqu’il y a un mois on l’a vue ouvrir ses pages Youtube et SoundCloud et deux titres y sont désormais associés.
Si le premier d’entre eux, Precious Possession, est plutôt tourné vers une nu soul qui lui va à ravir et a ma préférence, c’est le second, plus pop et pêchu mais toujours résolument moderne, qui semble destiné à la rapprocher d’un plus grand public et au moins de faire écho auprès des médias.

Si la sauce prend, et je crois que ce sera le cas avec BitchSlut, un avenir radieux semble promis à Anna « La Sage ». Et vu le large éventail de registres sur lesquels elle peut exprimer son talent, elle a toutes les cartes en main pour surprendre encore pas mal d’années.

Autres articles qui pourraient vous intéresser