Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Chronique : Mark Ronson – Uptown Special

CultureAddict CultureAddict

Chronique : Mark Ronson – Uptown Special

Avant d’être connu pour ses propres albums, Mark Ronson l’est surtout par ses productions pour les autres. Et à ce petit jeu, Il figure sans conteste parmi les meilleurs de son époque. Son fait d’arme le plus célèbre reste l’album Back To Black d’Amy Winehouse, mais on l’a vu depuis plus de dix ans signer des titres pour de nombreuses autres stars de la musique, autant dans le domaine de la pop que le hip-hop. Je ne vais pas les lister ici, ce serait trop long et c’est trouvable aisément par ceux que ça intéresse.
De temps en temps, tous les 4 ans environs, il prend quand même le temps de se faire un petit plaisir plus personnel, non sans oublier d’inviter de nombreux invités prestigieux à ses côtés. Et si son dernier opus « Record Collection » ressemblait à un hommage à la pop et la soul des années 80 et 90, cet « Uptown Special » est résolument tourné vers la Funk des années 70.

Difficile de passer à côté dans un premier temps du single Uptown Funk, tube redoutable d’efficacité, et pourtant je ne suis pas vraiment amateur de Bruno Mars. Plaisant aussi de retrouver Mystikal, rappeur en vogue dans les années 90 avec son timbre si singulier (son featuring sur Stutter de Joe au début des années 2000 me trotte encore en tête), et bien évidemment impossible de ne pas citer la présence de Stevie Wonder, présent sur des intro et outro malheureusement trop courtes.

Globalement, tout amateur de funk et plus généralement du travail du musicien et DJ londonien devrait s’y retrouver. L’album ne contient, certes, pas autant de hits potentiel que je l’espérais, mais toutes les pistes sont bien réalisées et ça s’écoute d’une traite sans qu’on voit le temps passer. Rien de foncièrement marquant, mais Mark Ronson ne semble pas non plus prétendre à beaucoup plus qu’offrir son petit moment de coolitude donc le contrat est rempli.

A choisir, je préfère sans doute « Record Collection » et « Version » que ce nouvel opus, mais quelques titres tourneront à coup sûr dans mon lecteur dans les semaines à venir.
Il n’y a désormais plus qu’à attendre quatre ans pour découvrir le prochain épisode. D’ici là, Mark Ronson retrouvera sa casquette de producteur. Il est déjà évoqué une collaboration avec Lana Del Rey, peut-être pour le courant de l’année. Tout un programme.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *