Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Webzine et Webradio accros à la musique sous toutes ses formes

Les Sélections 2020 Vol. 1 : Quelques découvertes pour lancer l’année

CultureAddict CultureAddict

Les Sélections 2020 Vol. 1 : Quelques découvertes pour lancer l’année

Pour cette première sélection de l’année 2020, focus sur 3 artistes émergents dont la notoriété devrait sans nul doute s’étendre dans les mois à venir.

Albe – Anémones

On démarre donc avec la jeune artiste parisienne Albe et le morceau « Anémones » donnant son titre à un premier EP rempli de promesses. On se perd avec grand plaisir dans cette production à tiroirs, alternant nappes électroniques classieuses et phases teintées de Rock durant lesquelles Albe peut aussi exprimer ses talents de guitariste.

En attendant la suite et pour également vous donner envie de peut-être découvrir Albe sur scène (elle a notamment déjà foulé celle de L’International à Paris), voici en bonus une petite session live publiée sur sa page Youtube il y a quelques mois.

Ginger McCurly – Predator

Ce n’est certes pas le genre le plus représenté sur le site, mais j’aime de temps en temps placer quelques sonorités de Synthwave au sein des Sélections CultureAddict. C’est donc le cas avec ce single du messin Ginger McCurly, qu’il serait par ailleurs réducteur d’enfermer dans un genre aussi précis. Au contraire très éclectique dans ses orientations musicales électroniques, il signe ici un morceau plus sombre que ce qu’il avait pu proposer sur l’EP « Planet » en 2018 (contenant notamment l’excellent « Forevermore« ) mais non moins intéressant.
Et s’il ne jouit peut-être pas encore de la notoriété publique qu’il mérite, son talent a en tout cas déjà été remarqué par les professionnels, ce qui l’a par exemple amené à jouer en première partie de Rone.
Ce n’est que le début et j’espère pouvoir prochainement le découvrir également sur scène où la réputation de son sens du visuel le précède.

Fabrice Standler – Paradoxes

Fabrice Standler a presque toujours évolué autour du monde de la Musique et fait partie de divers groupes, mais ce n’est que récemment et à 45 ans, qu’il s’est décidé à vraiment lancer une carrière en solo.
S’il vient de sortir il y a une dizaine de jours un nouveau morceau très électronique intitulé « To Stay With Your Absence » c’est le premier, « Paradoxes » , que j’ai décidé de mettre en avant ici. Un titre instrumental aux inspirations multiples et à la mélodie franchement entêtante. On surveillera la suite de près, et on ne peut que lui souhaiter d’un jour faire partie de la sélection des Inouïs du Printemps de Bourges, ville dont il est originaire.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *