Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
L'autre actualité musicale et cinématographique

[Live Report] Guts @ La Cigale de Paris

[Live Report] Guts @ La Cigale de Paris

« Want it back ! Want it back ! » Décidément le refrain qui colle mieux aux concerts du beatmaker et producteur français Guts. Quelques mois après son excellente prestation à la Maroquinerie (pourtant diminuée par une épaule démise), Guts revient avec sensiblement le même set mais a vu cette fois un peu plus grand puisque c’est La Cigale qui fut réquisitionnée le temps d’une chaude soirée.

La première partie, tout comme en Novembre dernier, fut assurée par le prometteur Asagaya, produit par le maître de la soirée et dont le premier album vient de paraître. Sa prestation a commencé de la même façon mais cette fois des guests sont venus l’accompagner et notamment Leron Thomas dont la puissante voix et la trompette résonneront pendant les deux heures qui suivront. Leur présence a apporté un petit plus indéniable, contre balançant le côté mystérieux et froid de ce japonais (mais basé à Paris) masqué. C’était peut-être juste un peu court, j’ai eu la sensation qu’il avait passé un peu plus de titres la dernière fois, mais c’est peut-être juste du chipotage ou une fausse impression.

Un peu avant 21h, place à celui que tout le monde attend avec son « Live Band ». Pendant un peu plus d’une heure et demi, Guts et ses invités (Von Pea, Leron Thomas, Flavia Coelho et Mary May) feront monter la pression crescendo. La foule, un peu timide durant la première la première partie et le tout début du concert se désinhibera progressivement pour devenir bouillante la dernière demi-heure. Filles et garçons se jetant et « nageant » au milieu de la foule en sueur. Vraiment une superbe ambiance, à la fois bon enfant et connaisseuse.
Le seul petit bémol, qui n’en est pas vraiment un, c’est que j’espérais retrouver Patrice comme à la Maroquinerie (en un peu moins déchiré peut-être). Mais en même temps il ne peut pas être là à tous les coups.

J’ai cru comprendre que Guts serait de retour à Paris pour un troisième concert en novembre et cette fois au Trianon. Je pense que je serai une fois de plus de la partie également ! L’assurance d’une bonne soirée !

Autres articles qui pourraient vous intéresser