Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Une Histoire de Samples Vol. 5 : Aznavour et le Rap

CultureAddict CultureAddict

Une Histoire de Samples Vol. 5 : Aznavour et le Rap

En ce triste jour où le grand Charles Aznavour nous a fait ses adieux, et plutôt que de banalement poster un de ses morceaux les plus connus sur Twitter en guise d’hommage, j’ai décidé de faire une rapide rétrospective non-exhaustive de son utilisation dans la musique et particulièrement le rap à travers le sampling. Petit tour d’horizon en quelques reprises notables.

« Parce Que Tu Crois »

Le plus célèbre des samples tirés de titres de Charles Aznavour est sans nul doute celui issu de l’intro de « Parce Que Tu Crois » , chanson parue en 1966 et plusieurs fois utilisé en ce sens.

L’utilisation la plus connue est rien de moins que celle de Dr. Dre pour « What’s The Difference » de l’album « 2001 » , morceau où le rappeur et producteur est accompagné par Eminem et Xzibit.

Il est intéressant de noter qu’en 2003, soit près de quatre ans après que Dre ait revu l’extrait à sa sauce, c’est sa propre version qui sera repassée à la moulinette pour le tube « Breathe » de Sean Paul et Blu Cantrell.

Un autre beau sample de ce morceau est dû à un des maîtres du genre : Wax Tailor. Sur « Positively Inclined » en 2007, il s’accompagne du groupe ASM pour un des meilleurs sons de l’album « Hope & Sorrow » .

« Désormais »

Voilà un morceau assez populaire entre 1999 et 2000 puisque utilisé à deux reprises par Passi sur le morceau « Emeutes » mais aussi par les Psy 4 de la Rime quelques mois plus tôt.



« Happy Anniversary »

« Happy Anniversary » a été par deux fois samplé outre atlantique. La première date de 1997 et c’est alors Common qui vient poser ses textes pour le morceau « Stolen Moments, Part. 1 » . Plus proche de nous en 2011, c’est le rappeur de Chicago Mick Jenkins qui s’est attaqué au monument pour « Value Village » .



Aznavour et la Fonky Family

Pone, un des plus grands producteurs de rap qui soit en France malheureusement aujourd’hui durement touché par la maladie, apprécie visiblement le travail d’Aznavour puisqu’il l’a repris au sein d’une belle production pour la Fonky Family. En 2007, il rejoue un extrait de « A ma Fille » sur « Aux Absents » de l’album « Si Dieu Veut…« 


Quelques mois plus tôt, des membres de la FF rappait déjà sur du Aznavour à travers « Au Bout de Ton Rêve » où était repris une boucle de « Comme Ils Disent » . Un des plus beaux morceaux d’Aznavour pour moi soit dit en passant.


« Les Deux Pigeons »

Encore un classique du rap français sur lequel Aznavour figure avec « Le Combat Continue » de Ideal J. En l’occurence sur le morceau « Evitez« .


« Tu étais trop Jolie »

Puisque cela ne suffisait pas, on retourne aux USA en 2004 pour retrouver le grand Masta Ace et son album « A Long Hot Summer ». Dessus figure le morceau « Travelocity » issu d’un sample de « Tu étais trop Jolie » daté de 1964.


« Emmenez-Moi »

Plus qu’un sample pour finir, c’est une quasi citation que fait Oxmo Puccino sur un de ses morceaux que je préfère.
« Soleil du Nord » fait partie de « L’Arme de Paix » , album souvent injustement sous-estimé à mon goût par ailleurs. Il reprend les paroles d’Aznavour à sa sauce et brièvement à 2min15.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *