Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Ça sort aujourd’hui : Mokado, Cølibri, Arigato Massai, Kid Francescoli,…

CultureAddict CultureAddict

Ça sort aujourd’hui : Mokado, Cølibri, Arigato Massai, Kid Francescoli,…

Beaucoup de sorties principalement Pop et Electro (voire les deux) bien sympathiques cette semaine. En voici un petit tour d’horizon !

Mokado – Ghosts (EP & Clip)

J’avais évoqué lors d’une de mes sélections l’an passé l’excellent single « Afe » et nouveau projet de Mokado. Le temps est donc enfin venu de découvrir l’intégralité de ce nouvel EP composé de 6 pistes assez variées et franchement toutes réussies. La sortie se voit de plus accompagnée d’un second clip pour le morceau « Mona » à découvrir ci-dessous, dans lequel on retrouve l’utilisation des masques inspirés du théâtre Kabuki venant du Japon, et allant ainsi à l’opposé de son travail sur les visages de son précédent EP.

Cølibri – The Reason for a Road (feat. KALUPTO) (Clip)

Le petit coup de cœur du jour revient à Cølibri, producteur en provenance de Nantes, pour ce très réussi clip de « The Reason for a Road » . Un morceau qui mêle les talents d’électronica de l’artiste à ceux d’écriture et chant de KALUPTO et fait partie de son EP 6 titres « No Rest for the Wicked » édité l’an passé.
Au-delà de la qualité du morceau, c’est un travail de longue haleine qui ont mené Cølibri et Julien Granet, le réalisateur, jusqu’à Montréal pour tourner cette vidéo dont les décors ont entièrement été créés à la main. Le résultat vaut vraiment le coup.

Kid Francescoli – Lovers (Album & Clip)

Parmi les immanquables du jour, il y a évidemment la sortie du nouvel album de Kid Francescoli, qu’on ne présente plus vraiment et qui excelle toujours autant dans son style très solaire. Un opus en bonne partie inspiré de sa ville natale qu’est Marseille.
Toujours prompt à sublimer les voix des chanteuses accompagnent ses compositions, Mathieu Hocine s’entoure sur « Lovers » notamment de Sarah Rebecca, que l’on retrouve avec plaisir après ses collaborations avec French 79 (lui-même très présent à la production de l’album), Nassee qui vient apporter d’autres touches musicales via ses origines italo-marocaines et tout en chantant ici en portugais, ou encore la française iOni qui sonne comme la petite révélation de l’album et que l’on suivra de près.
Là aussi, la parution s’accompagne d’un nouveau clip pour le morceau « City Lights » que voici.

Arigato Massaï – How We Go (Single)

Dernière sortie du jour sur laquelle je voulais mettre un focus particulier : le nouveau single du duo français Arigato Massaï, toujours très efficace et plaisant. Et après plusieurs singles sortis en 2019, « How We Go » est cette fois le premier extrait d’un nouvel EP à paraître le 14.02.

En bonus, je ne pouvais pas non plus passer sous silence deux sorties qui ont eu lieu un peu plus tôt dans la semaine mais venant d’artistes qui comptent pour CultureAddict !

Mikano – It’s Alright (Clip)

Cela fait des mois que Mikano revient régulièrement dans les lignes du site et que je continue de croire en son succès de projet en projet. Et ce nouveau son, prélude à un EP à paraître dans quelques semaines (et qui s’annonce une fois de plus très bon), sera peut-être charnière dans sa carrière puisqu’il vient de lui ouvrir les portes de nouveaux médias et par extension d’un nouveau public, notamment à l’étranger avec rien de moins que The FADER qui a consacré un bel article à celui qui faisait partie des mes paris pour le futur il y a un peu plus d’un an.

Sébastien Tellier – A Ballet (Clip)

Pour terminer, il fallait aussi que je mette un petit mot sur le nouveau single et clip de Sébastien Tellier. En dehors de ses incursions sur des bandes originales de films et séries (pour « Marie et les Naufragés » et « A Girl is a Gun » ) et de sa collaboration avec Dita Von Teese, cela fait maintenant six ans qu’il n’a plus produit d’album solo et ce fut bien trop long à mon goût. L’interminable attente se voit donc en partie comblée par « A Ballet » qui, je l’espère, n’est qu’un prélude à un nouveau projet dont il est encore difficile de connaître la réelle teneur. On sait de toute façon que Tellier n’a de cesse de se réinventer à chaque album, et c’est aussi ce qui fait son charme et son talent.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *