En ce moment

Titre

Artiste


Quelques rattrapages estivaux

11 août 2022

Cela fait bien trop longtemps que CultureAddict ne vous avait pas proposé de petite Sélection. Pour se rattraper et relancer la machine, voici 5 artistes qu’on vous conseille ardemment d’écouter et suivre dans les mois à venir.

La “Pyj Party” de Shadi

J’avais évoqué ici le précédent et bel EP  de Shadi. Il y a quelques semaines maintenant, elle récidivait avec ce nouveau projet de cinq titres, tous réussis à leur façon.
Entre envolées semblant sorties d’un conte face à son “Miroir”, réflexion sur la nécessité de starification telle une Balavoine des temps modernes, envolées lyriques entêtantes dans “Sors de Moi” et propres à son timbre de voix aigüe toujours singulier et même collaboration Rap avec Qube, Shadi varie les plaisirs pour nous procurer le notre.

Shadi se produit régulièrement sur scène, où sa voix excelle et mérite donc le détour, et a déjà quelques dates prévues en région parisienne pour ce second semestre 2022 :

01/09 : Festival Silhouette, Paris
06/09 : Fat Bar, Paris
17/09 : Journées du Ma•Patrimoine, Montreuil
20/10: La Péniche Antipode, Paris

Les vertiges caniculaires de Agnès Aokky

Vertige à la Plage” n’est-il pas finalement le single parfait de cet été aux températures toujours plus élevées ?
Il fait en tout cas aisément partie de mes morceaux les plus écoutés des deux derniers mois.

Pendant longtemps présente sur les ondes sur Radio Nova en tant qu’animatrice, Agnès Aokky a franchi pas à pas les étapes menant au démarrage d’une carrière solo. Passant par de nombreux dancefloors en tant que DJ (au Wanderlust ou en étant résidente du Rosa Bonheur sur Seine à Paris notamment), quelques featurings puis de premiers morceaux écoutables au sein de compilations (notamment du média Manifesto.XXI), Agnès prépare désormais la sortie d’un premier album prévu pour le début 2023.

Son dernier morceau en date, “Vertige à la Plage“, aux élans de Dream-Pop enrobant de belle manière un texte sensuellement cru, Agnès l’a écrit il y a plusieurs années mais avoue avoir mis du temps avant d’oser le sortir. Reste que le titre a désormais les honneurs d’avoir son propre clip, en partie financé via crowdfunding et réalisé par Benjamin Halbert au ton et l’humour toujours décalé.

Et comme on l’apprécie aussi particulièrement, on remet en bonus son précédent single “Blue Dreams“.

Les bons mots de Mauvaise Bouche

On a découvert Mauvaise Bouche en début d’année avec un envoûtant “Solo” empli d’un spleen étrangement agréable. Puis elle traversa le printemps avec “La Râleuse“, plus léger et dans lequel sa voix suave colle à merveille.
Plus récemment, c’est accompagnée de l’inévitable Sutus (voué à devenir l’un des Rois de la production en France) qu’elle nous décrit la folie de la vie citadine dans “Dingue“.

Dans tous les cas, elle emporte l’adhésion et on espère la voir dévoiler un peu plus sur univers à travers un format plus étendu très bientôt.
D’ici là on pourra aussi en profiter sur scène, et notamment le 22 septembre prochain Aux Trois Baudets à Paris dans le cadre du “French Vip Women“.

Venez comme vous êtes avec Coline Rio

Initialement connue parmi les membres du groupe nantais Inüit, Coline Rio a toujours eu l’envie d’une carrière solo.
C’est désormais chose faite avec une apparition dans la dernière compilation Molitor mais aussi et surtout à travers “Lourd et Délicat“, premier EP dans lequel les accents électroniques d’Inüit laissent plus de place, sans être absents, à un format plus intime de chanson française.
A l’image de “On m’a dit” dans lequel Coline présente son souhait d’apparaître le plus simplement et naturellement possible, ce qui est parfois incompatible avec les demandes/conseils de certains labels ou maisons de disque.

Après quelques apparitions sur scène, le plus récemment aux Francofolies de la Rochelle, Coline Rio s’apprête à entrer en studio en vue de travailler sur son premier album.

L’appel des sirènes de Mythie

Compositrice, chanteuse et productrice, Mythie fait partie de ces artistes “touche à tout” qui ont toutes les clés en main pour développer un univers créatif qui leur est propre. Mais surtout qui savent le faire bien.
Il ne fait guère de doute après ce premier single “Mermaids“, ode évoquant la charge mentale subie par les femmes de tous horizons à travers un texte mêlant citations de Emily Dickinson et Anaïs Nin, que Mythie saura se faire une place de choix dans les univers Trip-Hop et électroniques français.

“Mermaids” est par ailleurs aussi le nom de l’association que Mythie a créé en début d’année, visant à mettre en avant la production musicale féminine.

Et un EP, premier d’un dyptique, devrait voir le jour courant octobre.
On imagine que des scènes suivront pour celle qui y a déjà assuré des premières parties de Dominique A et participé à des lives de Wax Tailor.

Et en version live :


Continuer la lecture