Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Les Sélections CultureAddict 2019 : Vol. 5

CultureAddict CultureAddict

Les Sélections CultureAddict 2019 : Vol. 5

Pour cette cinquième sélection, je pourrais évoquer des sorties d’artistes sur lesquels j’ai déjà écrit quelques lignes cette année comme UTO, ou bien les nouveaux morceaux de Chromatics voire Caballero & Jean Jass qui valent bien le coup, mais ils ont déjà plus de streams à leur actif que la plupart de ceux évoqués ci-dessous alors place à ces 7 autres nouveautés.

Canine – Temps

Très attendu, le premier album de la mystérieuse Canine est sorti vendredi dernier. Et « Dune » contient de très belles choses, notamment ce gros coup de cœur pour « Temps« , avant dernière piste d’une tracklist qui en comporte 13. Cela démarre en douceur avec la voix unique et androgyne de Canine, déroule pendant deux minutes un joli texte sur fond d’instruments à cordes du plus bel effet avant de s’emballer les 2 suivantes dans une puissante montée plus synthétique qui laisse carrément bouche-bée. Autant dire que je suis en boucle depuis le début de la semaine et que ce morceau devrait être assez fou en live.

Lafawndah – Substancia

Je voulais déjà évoquer le précédent single « Daddy » sorti en Janvier mais le temps et la place et le temps m’ont manqués. Faute réparée avec ce tout aussi réussi « Substancia » sorti vendredi dernier et troisième extrait du premier album de Lafawndah intitulé « Ancestor Boy » , à paraître le 22 Mars prochain chez Concordia via !K7 Music.
Pour accompagner le morceau, Lafawndah sort un court métrage dans lequel elle se met elle-même en scène aux côtés de Reba Maybury, fondatrice de Wet Satin Press et romancière. Cette dernière étant très engagée dans les causes féministes, LGBT et plus généralement pour tout ce qui concerne les Droits de l’Homme. Si vous voulez en savoir plus sur ses prises de positions souvent subversives mais intéressantes, je vous conseille de lire cette interview et cet autre article évoquant sa démarche et son parcours.

Olivia.wav – Dance.Dance.Cry

J’évoque très souvent le potentiel d’Olivia.wav sur CultureAddict et c’est avec un plaisir non dissimulé que j’écris donc enfin sur son premier morceau solo à apparaître sur les plus grandes plateformes de streaming (Spotify, Deezer, Apple Music, etc…). Le premier d’une longue série qui, j’en suis persuadé, la mènera vers un joli succès. Olivia.wav ne fait pas parti de mes 10 paris pour 2019 pour rien.
« Dance.Dance.Cry » s’accompagne d’un clip réalisé par D’Arby Rose à découvrir ci-dessous.

Saintard – Paradoxe

J’avais parlé indirectement dans ma dernière sélection du talent de Saintard via sa participation au récent single de Enchantée Julia. Quelques jours après, il sort un nouveau morceau et clip à la croisée du Jazz, du Hip Hop, de la Soul voire le chanson française un peu gainsbourgienne. Une prod très soignée, et un texte subtil qui évoque sans apitoiement et avec plein de recul les ruptures amoureuses.
Ce parisien multi-instrumentiste, qui a commencé la musique par l’apprentissage du saxophone dans son enfance, parait clairement artistiquement au-dessus de la mêlée en ce moment, autant en tant que producteur que pour lui-même. Et ce n’est sûrement qu’un début.

Tommy Genesis – I’m Yours

Je profite de la récente sortie de son nouveau single « I’m Yours » pour reparler un peu de Tommy Genesis et de sa tournée européenne qui l’a menée vendredi dernier à monter sur la scène de Bellevilloise à Paris devant un public véritablement ensorcelé par cette chanteuse-rappeuse mi-ange mi-démon. Cela faisait d’ailleurs un moment que je n’avais pas été au sein d’une fosse autant en admiration devant un artiste et connaissant vraiment tout par cœur, au point même qu’une personne est montée sur scène faire un couplet entier.
Certes sa voix reste perfectible, mais Tommy met une énergie en live vraiment communicative et ce fut donc un vrai bon moment. Sans compter que les productions particulièrement entêtantes de son premier album sont juste parfaitement adaptés à l’exercice et à la moiteur de ce genre de salles.

Bref, voici donc « I’m Yours« , morceau un peu moins cru et explicite que ce qu’elle a pu sortir ces deux dernières années, mais qui n’en est pas moins tout aussi efficace et avec un fort goût de reviens-y.

SEIN – Passion

Leur premier EP « Sein La Vie » sorti en 2017 a connu un joli succès qui les a mené à courir les salles et festivals l’an passé, avec un certain talent d’ailleurs si je me réfère à ce que j’ai vu d’eux lors du dernier Inrocks Festival. Et leur mélange des genres entre Rap et Electro est pile poil dans l’air du temps pour marcher. Cette nouvelle année semble propice à ce que SEIN voie son public s’élargir avec l’arrivée d’un probable nouveau projet, démarré par ce single qu’ils jouent d’ailleurs déjà sur scène depuis quelques temps.
Le clip est sorti en simultané et le duo formé par Balthazar et Joseph s’offre la présence d’un guest en la personne du belge et parisien Thomas Meunier, footballeur du PSG très locace sur les réseaux sociaux qui leur permettra peut-être d’obtenir un peu de visibilité supplémentaire.

Guts – Kenke Corner

Guts sait toujours se renouveler. Baignant dans la culture Hip Hop depuis toujours, et auteur en ce sens de l’excellent album « Hip Hop After All » , qui fut l’occasion d’ailleurs d’un de meilleurs souvenirs de concert de ces 10 dernières années, ce producteur et DJ est pour autant un touche-à-tout. « Le Bienheureux » était ainsi par exemple plus un album de beatmaker tandis que « Freedom » en 2009 était plus proche dans la forme du mouvement French Touch à mon sens (et « I Want You Tonight » un sublime titre samplant Christophe).
2019 sera pour lui consacré à un nouveau projet semblant piocher dans des sonorités afros et brésiliennes. L’album s’appellera « Philantropiques » et Kenke Corner est le deuxième extrait présenté aujourd’hui.

marin – Préambule

Pour finir cette sélection, un morceau entre Pop et Hip-Hop autotuné de marin, français basé à Montréal et membre fondateur du collectif Novengitum.
« Préambule » est d’ailleurs produit par un autre de ses membres en la personne du beatmaker Mammouth et le clip, visuellement très réussi, réalisé par Daysiz.
Un crew à suivre de près.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *