Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Webzine et Webradio accros à la musique sous toutes ses formes

Les Sélections 2020 Vol. 2

CultureAddict CultureAddict

Les Sélections 2020 Vol. 2

LIL BRAIN – RAA

J’ai déjà plusieurs fois évoqué ici l’un des fers de lance français de la Synthwave Franck Rivoire, aka. Danger. Sur la tracklist de son très bon dernier album en 2017 figurait un certain LIL BRAIN pour le morceau 11:50. Et si rien ne permet de le confirmer avec certitude, et que sur les réseaux LIL BRAIN ne présente aujourd’hui Danger que comme producteur de son album, beaucoup pensent qu’il ne s’agit là que du nouvel alias d’un seul et même artiste. Certains estimant même que la voix n’est en réalité que pure création digitale.

Toujours est-il qu’il y a un mois sortait donc son premier EP « Become One » avec le morceau « RAA » en ouverture. Et si je ne suis pas pleinement emballé par la totalité des pistes, j’apprécie particulièrement celle-ci où l’on retrouve toutes les caractéristiques du travail de Danger, auxquelles viennent se greffer de nouvelles influences plus Hip Hop.

A noter que l’implication de Franck Rivoire au projet est telle qu’il figure également à la co-réalisation du clip de « RAA » visible ci-dessous. Un indice de plus ?

Powerdisc – Calm Down

C’est sur une tournée de Sly Johnson que Eddie Purple et Manu Dyens se sont rencontrés avant de former aujourd’hui Powerdisc. Le premier est multi-instrumentiste et a pu travailler à la production dans le passé pour notamment Oxmo Puccino, le second en tant que batteur pour Disiz ou Gims.
Pour ma part, c’est sur scène en première partie (puis au sein du band) de OrelSan à Bercy que j’ai découvert ce duo aux influences très diverses et je garde depuis un œil attentif sur leur évolution.
« Calm Down » est donc le dernier fruit de leur collaboration. Un morceau très chill… et qui a la particularité de figurer sur la bande originale du film X « Journal d’une Débutante » .

Fhin – Trauma (feat. Louis VI)

Fhin est un autre touche à tout de la musique. Producteur, chanteur et musicien, il a d’ailleurs lui-même du mal à se définir dans un genre musical et souhaite plutôt contribuer au décloisonnement de la musique. Je ne peux que l’encourager dans cette voie !
« Trauma » en est en tout cas un parfait exemple avec ses nappes électroniques saupoudrées d’ambiance Pop / R’n’B et de la touche Rap apportée par le londonien Louis VI, auteur par le passé de l’excellent titre « Jazz Got Me » avec Mick Jenkins.

Le single est également l’occasion d’un joli clip réalisé par Thibault Dumoulin que je vous laisse découvrir.

Lonely In The Rain – Traveling Alone (feat. Sauvane)

Quelques mots sur une artiste souvent évoquée sur CultureAddict : Sauvane. Si l’on devrait de nouveau entendre parler d’elle en solo dans quelques semaines, c’est cette fois via un featuring sur un morceau du producteur d’électro-chill Lonely In The Rain qu’elle apparaît dans l’actualité.
A seulement 21 ans, celui-ci voit sa côte de popularité grandir à toute vitesse et ses compteurs de streams commencent déjà à s’affoler. Il y a quelques semaines, il s’était notamment fait remarquer en remixant le « Toulouse » de Claude Nougaro, en l’honneur de la ville dans laquelle il vit depuis quelques mois.

Nina Woosh – VIDE

On ne présente plus ici Nina Woosh et je vous renvoie donc sur l’article des mes paris 2019 pour en savoir un peu plus. « VIDE » est son dernier single, produit par Red Ice, et s’avère toujours aussi cool dans son style Soul très Jazzy. Que dire de plus si ce n’est que je suis ravi de voir son évolution positive de projet en projet ?

Bekah CC – No Change

Pour clore cette sélection, traversons l’Atlantique et allons plus précisément dans le Massachusetts où Bekah CC semble déjà bien partie pour imprimer sa patte dans le Hip Hop cuvée 2020. Signée sur le label anglais Bone Soda (qui a notamment révélé Slowthai), « No Change » , produit par Mikey Fleece & Goner, n’est que son premier single et sa notoriété reste pour l’heure limitée mais plusieurs médias influents aux US l’ont déjà repérée. On attendra la confirmation avec de prochains singles pour s’emballer, mais Rebekah Cohen-Corbett, de son vrai nom, est à suivre de très près !

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *