Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Les Sélections CultureAddict 2019 : Vol. 9

CultureAddict CultureAddict

Les Sélections CultureAddict 2019 : Vol. 9

Love Supreme – Beauty

En 2017, le mystérieux Djib Mo sortait l’hypnotisant « Lonely Feelings« , et nous l’évoquions d’ailleurs sur CultureAddict, déjà impatient de découvrir la suite. Et pourtant depuis : plus rien. Pas une ébauche de nouveauté, pas un tweet,… Jusqu’à ce 26 Avril dernier et l’apparition du duo Love Supreme, formé par Joseph Morice et Kenzo Roz, et d’un EP contenant le fameux « Lonely Feelings » accompagné de sept nouveaux morceaux.
Passé la surprise du changement de nom et de ce comeback inattendu, le charme agit en tout cas pleinement à nouveau et j’irais même jusqu’à dire que c’est un des plus beaux EP que j’ai pu écouter cette année. Et quel meilleur titre donc que « Beauty » pouvait-on donc mettre en avant ici ?

C’est en tout cas une nouvelle et belle prise pour le label Animal 63, branche de Believe en quelque sorte dédiée à une nouvelle génération prometteuse et sur lequel est d’ailleurs notamment signé The Blaze.

En bonus, « Lonely Feelings » est un morceau tellement marquant et désormais muni d’un clip aussi fort que lui, que je ne peux m’empêcher de le poster également.

Kevin Abstract – Georgia

Leader des géniaux BROCKHAMPTON, dont la critique du dernier opus est toujours disponible, le prolifique Kevin Abstract a récemment sorti un nouvel album solo intitulé « Arizona BABY » et c’est une nouvelle fois de grande qualité. Qui plus est, le projet semble bien fonctionner au vu du nombre de streams de chaque morceaux, ce qui est une agréable surprise pour moi.
L’ensemble est vraiment réussi et varié, mais si je ne devais en sortir qu’un seul morceau, ce serait ce « Georgia » que j’ai beaucoup fait tourner en boucle ces derniers jours.

Et comment ne pas évoquer en passant cette performance un peu folle du rappeur, diffusée en direct sur Youtube durant 10h non-stop. Il serait dommage d’en dire plus alors je vous laisse découvrir :

Arigato Massai – Hours of Glass (feat. Tessa B)

Qui suit régulièrement ces pages sait à quel point on croit en l’avenir de Tessa B depuis un moment maintenant. Et on y croyait déjà en 2017, avant même que sa carrière solo ne démarre vraiment, lors-qu’était sorti « Breathe » , morceau inclus dans le premier EP du duo Arigato Massaï sur lequel elle venait poser sa voix aux teintes multiples.
Mais si je reviendrai vite sur Tessa via un report du Printemps de Bourges que je tarde un peu trop à finaliser, le sujet est ici donc plutôt Arigato Massaï, duo composé par Raphael Aucler et Victor Belin dont la Pop électronique est vraiment toujours efficace. Ils font pour moi partie de ces enfants de la French Touch du début des années 2000, qui ne prendra jamais la moindre ride.
Preuve en est ce nouveau single, prélude à un EP qui paraîtra dans un mois environs et qu’il me tarde de découvrir !

« Hours of Glass » est accompagné d’un joli clip, réalisé par Julien Vray (déjà à l’oeuvre par le passé dans la pub mais aussi pour des clips de Clément Bazin ou Synapson) que voici sans plus tarder.

DEVA – Melodramatic

Il y a quelques semaines, j’évoquais le fait d’avoir découvert Mara (et j’en profite pour signaler la sortie de son très bon, dansant et drôle single « Foufoune ») lors d’une soirée à laquelle j’assistais avant tout pour voir la prestation de Nina Woosh. La chaîne des découvertes continue donc puisque c’est via une story Instagram de la première que je suis arrivé sur le compte de DEVA.
Et avec la sortie de ce single « Melodramatic » , je me dis que j’ai visiblement bien fait de la suivre parce qu’il s’avère vraiment prometteur. Bien qu’il ne sorte que maintenant, c’est un titre enregistré en 2017 que DEVA a décidé de faire paraître avant qu’un projet plus récent arrive très prochainement, qu’elle annonce cette fois tout en français.
CultureAddict suivra tout ça de très très près ! Et je tâcherai d’en parler plus longuement à cette occasion.

HUNTR – Wild

Le groupe emmené par le toujours trop rare Gilbere Forte est de retour avec un nouveau single restant dans la lignée de leur précédent album sorti en 2016 et qui fut à l’époque l’objet de plusieurs articles ici.
C’est toujours aussi bien réalisé et singulier dans le paysage musical, même si cela fait encore trop peu parler à mon goût. On espère qu’un nouvel album arrive très vite.

Jean du Voyage – Nakshathram (feat. V. Soundara Rajan)

Le beatmaker et producteur Jean du Voyage porte toujours aussi bien son nom tant sa musique se révèle toujours être une ode à la découverte et au voyage.
Après un premier album « Mantra » édité en 2016, il reviendra le 24 Mai sur un format d’EP avec « Namaskar » dont cette nouvelle pépite « Nakshathram » est extrait. La fusion parfaite entre les rythmes classiques indiens et les techniques et sonorités du beatmaking français.

Dampa – Their Walls

Récent vainqueurs d’un Prix Société Ricard Live Music 2019 tout à fait mérité et commençant à se faire une jolie réputation en live, là aussi justifiée pour les avoir récemment vu au Festival Chorus, Dampa a sorti son premier EP il y a quelques jours. Trois titres mêlant toujours idéalement sonorités électroniques voire Trip Hop au flow assez impressionnant sur scène de sa chanteuse Angéline.
Le titre de l’EP, « Colors, Pt. 1 » annonce vraisemblablement une suite prochaine. En attendant, ils seront à l’affiche de pas mal de festivals en France tout au long de l’été. Si vous avez l’occasion, cela vaut vraiment le coup !

Rone – Motion (feat. Les Siècles & Vanessa Wagner)

Même si le morceau a déjà pas loin d’un mois, impossible pour moi de ne pas finir par ces 11min48 de bonheur représentées par « Motion » , nouvelle composition de Rone enregistrée avec un véritable orchestre symphonique, et pas n’importe lequel puisque Les Siècles ont été récompensés il y a quelques mois par une Victoire de la Musique Classique. Une oeuvre d’une puissance émotionnelle imparable tout simplement, sûrement une des plus belles pièces de musique que j’ai pu écouter durant ce premier semestre, si ce n’est la meilleure. Au final, cela se passe juste de commentaire.

En bonus, le making of :

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *