Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Les Sélections CultureAddict : Vol. 13

CultureAddict CultureAddict

Les Sélections CultureAddict : Vol. 13

Déjà deux mois depuis la dernière sélection CultureAddict et c’est infiniment trop. Difficile de rattraper tout le temps et les sorties perdues tant il y aurait de morceaux et projets que je voudrais mettre en avant, mais voici en tout cas quelques uns des coups de cœur du moment pour ce qui est à priori le 500ème article du webzine.

ARM – On a

Que ce soit via Psykick Lyrikah, ses participations à des projets de beatmakers ou encore avec ses artistiquement fructueuses collaborations passées avec Iris pour « Les Courants Forts » et Tepr, avec l’album « PSAUMES » (qui fut le favori de CultureAddict en 2016), ARM a toujours tenu une place de choix parmi les rappeurs à mon sens les plus talentueux de l’hexagone.

En réalité, ARM est même bien plus que ça puisque sur « Codé » , son nouvel album à paraître ce Vendredi, il oeuvre sur ces 9 nouveaux titres autant en qualité de rappeur que producteur et beatmaker. De quoi renforcer encore la singularité et l’entièreté du personnage.

« On a » est le second single présenté d’un album qui se révèle un nouveau sans faute dans son univers souvent sombre mais pour autant jamais déprimant. Et y retrouver parmi les autres sommets de l’album Vîrus, autre grand talent de la scène française, sonne comme une évidence que je vous laisserai découvrir en fin de semaine !

Astrolabe Musique – Transient Love (feat. Anna Majidson)

Trio de producteurs naviguant entre Paris et St-Etienne, Astrolabe Musique a récemment sorti ce joli morceau de R&B où la voix de Anna Majidson (dont on vous avait parlé via son duo HAUTE par le passé) fait une fois de plus merveille.

Discret depuis deux ans, on avait notamment retrouvé par le passé ce trio aux côtés de Manast LL’ (tous gravitant autour de La Ligne Bleue Records) et on espère donc que ce retour en douceur soit annonciateur de pas mal de nouvelles choses.

Antoine Pesle – More Than Anything

Au début de l’été, Antoine Pesle figurait déjà dans une de nos Sélections pour la parution de « Close To You«  , qui fait aujourd’hui partie de son premier LP « Hifi Romance » disponible depuis la semaine passée.
Et si j’essaie généralement de ne pas revenir trop rapidement sur un même artiste, j’avais tout de même envie de remettre quelques lignes sur cette sortie, tant l’album de celui qui avait co produit le premier de Juliette Armanet avant de véritablement se lancer en solo, fourmille de choses intéressantes.

Simple, classe, hyper homogène tout en allant chercher diverses influences de piste en piste parmi la Pop, le Rock ou la French Touch, non sans y apporter quelque chose de vraiment personnel, Antoine Pesle prouve sur cet opus qu’il est bien l’une des plus belles découvertes de cette année 2019.
Et j’ai d’ailleurs eu un mal fou à me décider entre les pistes « More Than Anything » et donc « Quite Still » qui offrent deux points de vue à la fois proches et si différents de l’atmosphère qui se dégage de « Hifi Romance« .

Zimmer – Dawn

Parmi les albums que j’attendais le plus en 2019 figurait en très bonne place de celui de Zimmer. Du moins j’avais plus précisément hâte de pouvoir le réécouter puisque l’occasion m’avait été donné en début d’année de le découvrir dans un contexte assez particulier, mêlé à une installation artistique au sein de la Fondation EDF. J’avais tout simplement adoré cette première et unique écoute durant laquelle l’artiste de Roche Musique était présent pour évoquer un peu sa musique, sa façon de travailler et répondre aux questions des participants à l’event.

Le jour est donc enfin venu de pouvoir m’y replonger. Là encore, il est difficile de ressortir un seul morceau tant on peut écouter cet album, nommé simplement du nom de son auteur, d’une seule traite. Et j’ai hâte désormais de pouvoir l’écouter encore sous un nouvel angle lors de sa prochaine tournée qui l’amènera notamment à La Maroquinerie en début d’année prochaine.

Ikaz Boi – PLACE VENDÔME (feat. Sidikey)

De loin le morceau le plus streamé de cette sélection à date. Il faut dire qu’au-delà du talent évident de producteur de Ikaz Boi, dont l’aura a de toute façon déjà largement dépassé nos frontières et l’Atlantique, son projet « Brutal 2 » contient des morceaux composés pour Damso et Hamza notamment(à mon goût pas les plus appréciables).
Si je ne devais choisir qu’un seul des 10 sons du projet, ce serait de façon assez évidente « PLACE VENDÔME » sur lequel Sidikey de 13 Block vient poser ses couplets. Il y a quelque chose d’incroyablement hypnotique dans ce morceau qui fait que j’y reviens sans cesse ces derniers jours.

Canine – Jardin (feat. Silly Boy Blue)

Coup de cœur de mes pérégrinations au MaMa Festival l’an passé, Silly Boy Blue faisait partie de mes paris musicaux pour l’année 2019.
Dix mois plus tard environs, il semble déjà plus que rempli tant sa trajectoire musicale ne cesse de s’accélérer.

Parcourant avec succès les festivals français, en témoigne sa prestation à Bourges qui lui valut le Prix des iNOUïS, face à une programmation globalement très qualitative pour avoir assisité à la quasi totalité, elle fait aussi depuis cet été partie de l’écurie Warner Chappell Music France. Rien que ça. Et je sais que ce n’est que le début…

Il y a 6 jours tout juste, Silly Boy Blue se produisait en première partie de Canine à La Cigale de Paris. Et si je n’ai cette fois pas pu y participer, je ne doute pas qu’il fut l’occasion de jouer en live cette collaboration entre les deux artistes, issue de la réédition de l’album « Dune » de Canine. Une nouvelle version sublimée de « Jardin » , morceau déjà parmi les plus beaux et puissants de l’opus de Canine dans sa forme originelle.

Fang The Great – Still On The Phone

Son EP « Rise Of The Beast » fut l’une de mes plus agréables découvertes de 2018, confirmée en début d’année lorsque j’ai pu le voir en live au Point Ephémère. Revoici donc Fang The Great, naviguant désormais au sein des choix toujours pointus de Kitsuné Musique, avec un nouveau single plein de belles promesses pour la suite.
Une découverte en appelant souvent une autre en musique, « Still On The Phone » est aussi l’occasion de remarquer le talent à la production de PYLO dont je suivrai désormais le travail avec intérêt.

Mauvais Œil – Mes nuits de velour

Sous le charme de la Pop aux forts accents orientaux du duo Mauvais Œil depuis la sortie de leur single « Constantine » l’an passé, c’est avec plaisir que j’ai écouté courant Septembre leur nouvel EP « Nuits de velours » comprenant ce titre qui me semble parfait pour clore cette sélection.

Je me souviens encore du choc personnel reçu à l’écoute du (bien trop) méconnu et presque introuvable album des autrichiens (si mes souvenirs sont bons) de Coup deBam il y a près de quinze ans. Une des premières fois que j’entendais un si beau mariage de rythmiques orientales, chères à une partie de mes racines, à celle de la Pop occidentale.
Il aura fallu de longues années pour que je commence à retrouver cette sensation à plus grande échelle, hormis via quelques incursions souvent intéressantes dans le Hip Hop et les musiques électroniques. Mais depuis quelques temps cette fusion des genres semble arriver à maturité lorsqu’on voit le succès de Altin Gün notamment.

Sarah et Alexis semblent aujourd’hui pouvoir se faire une jolie place dans le sillon de ces réussites. Et il faut en profiter ! La musique a besoin de ce genre d’évolution et de mixité.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *