Tape un ou plusieurs mots-clés et appuie sur Entrée pour valider. Fais Échap pour annuler.
Boulimique de musique et cinéma, j'essaie de n'en régurgiter pour vous que le meilleur!

Les Sélections CultureAddict 2019 : Vol. 16

CultureAddict CultureAddict

Les Sélections CultureAddict 2019 : Vol. 16

Je crains toujours l’approche de la fin d’année pour une raison simple : elle est souvent synonyme d’une baisse à la fois qualitative et quantitative des sorties musicales. Mais à un peu plus d’un mois de la fin de cette décennie, il reste cette fois encore de belles choses à découvrir, au moins cette semaine avec cette sélection de six nouveautés contenant, en la revoyant, une bonne dose de mélancolie. Sans compter que celle des sorties de la semaine prochaine est déjà en partie prête et du même acabit.

Et certes il ne figurera pas parmi les titres ci-dessous, mais ce mois de Novembre aura aussi vu la sortie d’un des meilleurs albums de l’année à mon sens avec l’incroyable « THIRST » de SebastiAn.

Léonie Pernet – Ce Qu’il Reste de Nous

Léonie Pernet nous avait offert un des plus beaux LPs de 2018. En guise de cadeau de fin d’année, nous aurons cette fois un superbe EP avec « The Craving Tape » , mêlant 3 inédits à 2 versions retravaillées de « Crave » et « Butterfly » .
« Ce qu’il reste de nous » , que j’ai choisi de mettre en avant, nous permet de replonger quelques instants dans cet univers intensément sombre, mélancolique et en même temps si attirant et unique. Et rien que pour ça, Léonie méritait de figurer une fois de plus en tête de cette sélection !

Deva Muse – BOY

Déjà évoquée dans une précédente sélection en mai dernier, Deva annonçait à l’époque l’arrivée d’un EP, cette fois chanté en français. Si l’on en connait pas encore la date de sortie précise, voici donc l’heure de découvrir le morceau empreint de sensualité qui l’ouvrira. Entêtant et en tout cas largement à la hauteur des attentes que je plaçais en elle, il ne fait déjà guère de doute que l’année 2020 sourira à Deva.
On attend la suite !

Marty de Lutèce – Fantôme

J’avais apprécié le single « Beretta » il y a quelques mois, planant entre Pop et Rap mélancolique. Ce sont ces mêmes ingrédients que je retrouve avec plaisir aujourd’hui via la sortie de l’EP « Poster » dont ce morceau « Fantôme » est issu.

Marty participe activement, au sein de cette nouvelle génération, à l’expansion des codes du Rap vers de nouveaux horizons et il est je pense donc important de le mettre en avant ici !

Robert Robert – Moonroof

Sur son nouvel EP composé de 2 titres, toujours chez le prolifique label Nowadays Records, le producteur et DJ de Montréal Robert Robert livre une sorte de reflet des multiples pistes musicales qu’il explore. Si « Moonroof » , que je poste ici, représente plutôt le versant Pop de sa discographie, le second intitulé « Paris 2005 » tire bien plus vers les sonorités club et mérite lui aussi de l’intérêt. En bref, il me fallait faire un choix pour cet article, mais écoutez donc le projet dans son ensemble si vous voulez véritablement découvrir les différentes facettes de Robert Robert.

Seyes – Dans l’Arène

Vous avez peut-être voire probablement déjà entendu la voix singulière qui se cache derrière Seyes, à savoir celle de Charlotte Savary qui a dépuis 15 ans écumé les scènes du monde entier aux côtés de Wax Tailor et contribué à nombre de ses morceaux. Désormais accompagnée pour ce nouveau projet Pop-Electro de la multi-instrumentiste Marine Thibault, le duo prépare la sortie d’un très joli premier album le 17 janvier 2020 avec la parution de ce second clip assez captivant réalisé par Patrick Guedj.
Préparez-vous parce que la suite, pour avoir pu y prêter une oreille attentive, vaudra tout autant le détour !

Octave Noire – Los Angeles

En écoutant Octave Noire, je pense toujours assez inévitablement à deux de mes artistes favoris, à savoir Sébastien Tellier et François de Roubaix. Mais il serait bien injuste de le réduire à ça tant ses influences multiples dans la Pop et la scène électronique des 50 dernières années sont savamment digérées pour en faire quelque chose d’unique et poétique.

Et après un premier album en 2017 aux retours assez dithyrambiques et mérités, Octave Noire fait donc son retour avec ce non moins réussi et envoûtant single « Los Angeles » , prélude à un second opus prévu pour la prochaine St-Valentin et bénéficiant d’un superbe clip réalisé par Gaëtan Chataigner (qui a d’ailleurs déjà travaillé avec Sébastien Tellier, tiens donc). L’attente sera bien trop longue avant de pouvoir écouter l’ensemble.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *